Deer Valley Resort Utah - Un journée à Deer Valley c'est pas assez

Portrait de Paul Ethier
Deer Valley Resort Utah -  Un journée à Deer Valley c'est pas assez

14 janvier 2017

 

C’est sous un soleil radieux qu’Isabelle et moi avons débutés notre 7e journée de ski d’affilé au Utah, cette fois-ci à Deer Valley Resort, près de Park City MountainUtah.

C’était un samedi que l’on se doutait fort probablement achalandé : Il avait neigé près de 5 pieds de neige dans les 6 derniers jours, c’était une fin de semaine de 3 jours avec le lundi férié pour les #Américains lors du Martin Luther King Jr. Day of Service, et c’était un samedi ensoleillé avec une température très clémente… Et bien nous n’avions pas tort. Des locaux dans la file pour acheter les billets en matinée mentionnaient que c’était un vrai zoo en ce samedi!

Pourtant, c’était premier arrivé premier servi à la majorité des chaises que l’on a prises durant la journée, et pas plus de 2 minutes d’attente lors de congestions… Quand même pas si mal pour une journée de zoo humain!

Trois choses importantes à savoir par rapport à Deer Valley Resort et son achalandage :
1) Les planches à neige sont interdites. Ski, télémark ou monoski seulement.
2) Deer Valley Resort limite le nombre de billets vendus chaque jour, donc peu importe, vous ne retrouverez jamais des files d’attente excessivement longues aux différentes remontées.
3) La station a une réputation de clientèle huppée ou assez aisée, qui ne sont pas nécessairement des skieurs de tous les jours… Donc les pistes faciles et intermédiaires reçoivent beaucoup plus de trafic que les pistes expertes et les multiples sous-bois. Donc le skieur aventureux trouvera certainement du ski de qualité et ce, un, deux ou trois jours après la dernière chute de neige…

Deer Valley Resort est bien équipé pour répondre à une clientèle exigeante. Les installations ici sont de première classe partout. Les multiples ‘’lodges’’, les remontées mécaniques, les restaurants un peu partout sur la montagne, le service des préposés aux remontées, l’entretien des pistes, le service d’entreposage à la base de la station pour laisser votre équipement en fin de journée, vous retrouverez du 5 étoiles partout. Pour un habitué du ski au Québec, on se sent un peu dépaysé, non seulement par la grandeur et la diversité du domaine skiable, mais aussi par la qualité des infrastructures et du service. Pour vous donner une idée, lors de notre dîner au Fireside Dining At Empire Canyon Lodge, Park Ciyu UT, on avait le choix de manger notre délicieux repas devant au moins 3 feux de foyers différents sans problème!

Alors oui, Deer Valley Resort répond très bien aux demandes de service de sa clientèle. Mais la personne en voyage qui ne cherche que du ski de qualité, comme nous, trouvera certainement ce qu’il est venu chasser! Étant 3 jours après la fin du cycle de tempêtes de neige, nous avons tout de même réussi à skier de la neige vierge un samedi à de multiples endroits. Et le terrain était très intéressant un peu partout dans ce que l’on a vu, je n’ai pas vraiment de secteur à déconseiller!

Deer Valley Resort n’est pas un sommet unique qui se ski du haut en bas comme le Mont Tremblant par exemple. C’est plutôt une combinaison de 5 sommets rassemblés ensemble qui englobent le domaine skiable. Vous ne visiterez donc pas les multiples pistes et secteurs en une ou deux journées, le terrain est beaucoup trop vaste pour faire le tour en si peu de temps. Par contre, vous ne skierez pas le dénivelé complet de la station en une seule descente non plus car une courte remontée mécanique avec la chaise "homestake’’ ou ‘’crown point’’ est nécessaire pour vous monter au sommet de Bald Eagle Mountain pour ensuite continuer votre descente vers les lieux les plus bas en altitude.

Pour commencer la journée, un départ "Bald Mountain' nous a attiré vu la possibilité de pistes expertes, bois ouverts entre les pistes, ainsi que les ’Mayfloyer bowl and chutes’’ qui offraient la possibilité de ski plus exigeant.

Ais-je mentionné qu’une journée ici n’est pas assez? Nous avons commencés à gauche sur la carte des pistes vers ‘’Bald Mt’’, où nous aurions trouvés assez de poudreuse et de terrain intéressant pour y passer la journée complète! Mais on voulait découvrir et diversifier nos descentes à travers les différents secteurs de la montagne… On a bien aimé skier dans les forêts ouvertes de ce secteur, particulièrement entre les majestueux trembles qui sont en grand nombre à cette station.

C’est alors qu’on s’est tranquillement dirigés vers le ‘’Empire Mt’’, le plus haut sommet de Deer Valley Resort. Le chemin pour se rendre de ce côté de la station peut parfois sembler compliqué car il y a plusieurs routes qui traversent la montagne pour se rendre aux multiples propriétés de luxe, donc il faut contourner les routes, passer sous des ponts, contourner les maisons… Mais une fois rendu à ‘’Empire Mt’’, on a trouvé le terrain le plus abrupte de la station, particulièrement dans les ‘’Daily bowl’’ et ‘’Daily Chute’’. C’est là que mon adrénaline a atteint son comble avec son entrée escarpée et l’atterrissage abrupt! On peut se lancer dans le vide au-dessus de la corniche avant de continuer notre descente entre les arbres, notre seule déception était d’avoir eu le temps d’y aller une seule fois! Un peu plus bas, on a beaucoup aimé le sous-bois ‘’Centennial’’, du bois incroyablement large avec des centaines et des centaines de lignes différentes à faire.

Comme le temps nous a ensuite manqué pour continuer à explorer ces secteurs qui ferment plus tôt que d’autres, nous sommes allés découvrir le ‘’Ontario Bowl’’ sur ‘’Flagstaff Mt’’, du beau terrain qui m’a rappelé l’ouest Canadien pour une raison que j’ignore. Et pouf, il était déjà 16 :00 et la journée tirait à sa fin, donc une petite montée dans la chaise ‘’homestake’’ pour pouvoir skier jusqu’à la base et étirer le plaisir!

En conclusion, on a bien aimé notre journée ici. Les installations et le service sont de première classe, et le ski est bon, surtout dans les bois entre les pistes dans un décor enchanteur parsemé de trembles et de conifères énormes. Si vous voulez découvrir Deer Valley Resort, n’hésitez pas à y passer deux jours, vous trouverez certainement vos secteurs préférés à skier à répétition! Bon ski!

-Isabelle et David  Evaluateur Rsa SportActivites

 

Tags: